Hôtesses de téléphone rose : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Hôtesses de téléphone rose

S’il existe un secteur qui bat toujours des records malgré la crise, c’est bien le secteur du plaisir. Le métier d’hôtesse de téléphone rose permet à de nombreuses personnes de subvenir à leur besoin. Retrouvez dans cet article quelques informations utiles avant de vous y lancer.

Quel est le profil recherché ?

Les entreprises de téléphone rose ciblent les hôtesses ayant un profil spécifique. Elles recherchent des hôtesses ayant une voix douce, sensuelle et apaisante. Ces hôtesses doivent avoir le sens de la communication, de l’empathie, de l’écoute. Elles doivent avoir de la facilité à converser avec les hommes de tout âge. Elles doivent également disposer d’un téléphone portable, d’une ligne fixe et d’une connexion internet.

Comment ça marche ?

Sur Tel Rose, la ligne téléphonique de l’hôtesse sera reliée à un serveur audiotel appartenant à l’entreprise. Les appels seront donc transférés et la conversation avec le client aura lieu en toute discrétion.

Que doit faire l’hôtesse ?

L’hôtesse doit commencer par enregistrer des messages d’accueil sur la ligne de l’entreprise. Ensuite, selon sa disponibilité, elle va recevoir sans arrêt des appels de différents clients. Elle devra donc s’assurer d’être dans un lieu calme et confortable. Elle devra également s’assurer de respecter ses horaires pour ne pas avoir des appels en absence. Cela pourrait contrarier certains clients et la discréditer.

Quelle est la rémunération potentielle ?

La rémunération d’une hôtesse de téléphone rose peut varier selon de nombreux facteurs. Il s’agit des politiques de l’entreprise, de sa gamme de clientèle, de son professionnalisme et surtout de ses performances. Dans de nombreux cas, les clients satisfaits n’hésitent pas à offrir des bonus énormes aux hôtesses. Toutefois, une hôtesse régulière peut gagner en moyenne 1000 dollars par mois.

Quel est le statut juridique des hôtesses de téléphone rose ?

Les hôtesses de téléphone rose sont des travailleuses indépendantes qui disposent d’un numéro de série. La société leur fera donc signer un simple contrat de partenariat.

 

Découvrez un autre Article :



Nouveaux profils à rencontrer :



Ajouter votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *